dimanche 19 juillet 2009

Le droit naturel

Quand on parle de droit naturel on se retrouve face à un concept délicat à manier au premier abord.

Mais il est fondamental pour véritablement comprendre la philosophie libérale.

Si on ne comprend pas le concept de droit naturel, les idées libérales apparaissent comme flotter dans l'air sans aucune assise véritable ; elles pourront être balayées d'un simple revers de la main, elles pourront être emporté par une brise étatiste ou socialiste.

Le droit naturel s'oppose au droit positif .

Le droit positif c'est ce qui est créé volontairement par l'homme. En fait par le législateur ou l'État.

C'est la loi qu'on connait, cet énorme tas de lois qui nous apparait indigeste. Et qui réglemente plein de choses, parfois beaucoup de choses, même jusque aux moindres détails de la vie.

Cette loi faîte par les hommes peut revêtir plein d'aspects. Cela ne peut être que de simples règles du jeu pour faciliter les rapports entre les individus, comme les transactions commerciales. Ou alors des ordres, des interdits, des impératifs. Une loi positive peut être ségrégative, comme au temps de l'apartheid en Afrique du Sud ou durant l'Allemagne Nazi.

En fait une loi positive est votée ou décrétée par un groupe de législateurs ou un tyran et appliquée par la force dont l'État dispose (Si vous ne respectez pas la loi vous êtes dans l'illégalité).

Bien sur, avec cette définition, toute les lois ne peuvent pas être bonnes !

Mais comment on définit ce qui est bien de ce qui est mal (vaste débat!)? Et je vais pas m'enfoncer dans ce sujet complexe.

Hitler pensait bien faire quand il a exterminé les Juifs, c'était en accord avec son code morale, il a édicté des lois dans ce sens, selon ses principes. Ces lois étaient (et le sont toujours) en contradiction avec les principes des Droits de l'Homme qui sont fondés sur le droit naturel.

Le droit naturel c'est ce qui n'a pas été créé par l'Homme. C'est un droit inhérent à l'homme, il est là, avant la création de toute société, donc du droit positif. Personne ne l'a créé, comme l'eau ou la terre, il est "naturel".

Et quand on utilise l'eau et la terre pour créer des choses, on est bien obligé à minima de respecter leurs propriétés (les lois de la physique par exemple).

C'est pareil pour le droit positif, créé par l'homme, il doit respecter les propriétés du droit naturel.

Les lois de la physique ne peuvent pas être modifiées, par contre on s'en sert pour créer. Le droit naturel ne peut pas être modifié, par contre on s'en sert de base pour élaborer notre droit positif.

Vous m'objecterez, à raison, que ce concept de droit naturel, qui est abstrait, a été inventé par l'homme.

Au premier abord; c'est vrai.

Mais ce droit naturel se fonde sur la nature de l'homme qui, elle, n'a pas été créé.

A quoi sert ce droit naturel ? à le brandir face à un droit positif qui viole ce même droit naturel. A faire en sorte que celui qui vote et applique la loi ne puisse pas voter ou appliquer n'importe quelle loi, il doit se discipliner à certains principes. Il doit respecter le droit naturel des hommes.

"Un gouvernement des lois, non d'homme" selon James Harrington. L'Etat de droit, ou rule of law de John Locke.

Et pourquoi doit-il être considéré comme naturel ? Parce que s'il ne l'était pas, face à un droit positif, pourrais-je opposé un autre droit positif ? Un droit créé par l'homme face à un autre droit créé par l'homme, qui a raison dans ce cas précis ?? Le plus fort, comme dirait Hobbes. Le régne de l'arbitraire.

Au contraire le droit naturel est universel, commun à tous les hommes, ubiquitaire.

Comme en physique, l'ingénieur chinois et l'ingénieur américain peuvent débattre et s'opposer dans la construction d'un avion, mais ils sont obligés de respecter les lois de la physique, qui elles, sont universelles .

Et comme je l'ai dit précedement, le droit naturel est fondé sur la nature de l'homme qui, elle, est objective, universelle et incontestable.

Les Droits de l'Homme.

Qu'est ce qu'on met dans ces droits ?

Ce sera l'occasion d'un nouveau billet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire